De Ryle à Sartre

Philosophe français et principal porte-parole de votre mouvement existentialiste dans la France de la guerre des éditions. L’œuvre la plus importante de Sartre, Getting and Nothingness, a une dette personnelle fantastique envers de nombreux qui avaient déménagé juste avant lui, principalement Kierkegaard et Heidegger. Néanmoins, l’approche de Sartre possède une qualité et une poussée qui ont saisi l’âme de ses instances d’une manière beaucoup plus efficace que celle de ses prédécesseurs ou de ses contemporains existentialistes, tels que Camus, Merleau-Ponty et de Beauvoir. Le thème principal des concepts existentialistes est définitivement l’état que «l’existence précède l’essence». De là, Sartre promet d’exprimer le point de vue selon lequel l’homme existe tout d’abord sans but ni signification, se retrouve sur la planète et alors seulement, en tant que réponse à la rencontre, décrit le sens de son style de vie. Ce sera le revers de votre argument présenté par Aristote dans son éthique, cette personne est créée pour remplir un objectif ou un objectif, et cette réalisation du style de vie se compose en essayant d’atteindre cet objectif. En comparaison, Sartre fait valoir qu’il n’y a pas de Seigneur ou de signataire pour donner un but à un homme, c’est au patient de choisir le mode de vie qui le croit le mieux. Néanmoins, le débat subtil de Sartre ne compte pas sur son athéisme pour démontrer le principe existentiel. Car même une idée en Seigneur est, basée sur Sartre, un choix personnel – c’est une existence et un objectif choisis. L’idée à l’intérieur d’une divinité ne sera jamais mise sous pression sur quelqu’un. Même si un seul a été de réaliser les visions incroyables d’Abraham, il faut continuer approximativement au patient de comprendre ces visions: la voix dans les hallucinations divines ou lunatiques? Seul le personnel, et non Dieu, pouvait faire cette compréhension. Sans aucun doute, c’est vraiment un principe plus large de la philosophie de Sartre que le gars est rarement contraint; il est confronté à une décision à chaque transformation. Même si un homme est emprisonné ou qu’une arme à feu est organisée dans sa tête, fait valoir Sartre, c’est vraiment sa sélection si vous devez vous conformer ou défier – les conséquences n’empêchent pas un seul de faire ce choix. Cette extrême flexibilité, reconnaît Sartre, a de lourdes conséquences. Nous sommes responsables de tout ce qui se passe. Un seul ne peut pas, dans l’existentialisme sartrien, faire des excuses ou reporter la responsabilité soit à un divin ou à la nature humaine: cela constituerait une tromperie personnelle, ou «mauvaise foi». Cela peut entraîner 3 problèmes liés au personnel. Tout d’abord «l’angoisse», du fait de la connaissance du poids de l’obligation que nous maintenons chacun. Chaque chose que nous faisons a un impact non seulement sur vous-même, mais par nos alternatives et mesures, nous avons établi des exemples pour le reste de l’humanité. Chaque fois que nous faisons un choix, ce n’est vraiment pas simplement une préférence individuelle, mais une déclaration à travers le monde que c’est ainsi que la vie doit être dirigée. Le prochain stress est «l’abandon». L’existentialiste trouve «extrêmement embarrassant» que le Seigneur n’existe pas vraiment. À cause de cela, nous restons donc seuls sans aide ou assistance dans les préoccupations morales. Pratiquement, nous devons permettre que cela se passe ensemble. Troisièmement, il existe un «désespoir». Par cela, Sartre signifie que nous devons répondre sans avoir à attendre, renoncer à l’intuition de croire que les problèmes sortiront pour trouver le meilleur. Il n’y a absolument aucune providence. Les résultats de l’existentialisme de Sartre sont évidemment lourds mais inévitables. Notre entreprise est «condamnée à devenir libre». Mais cela ne devrait pas déclencher une quelconque forme de pessimisme, car ses détracteurs ont fréquemment accusé son approche d’engendrer. L’existentialisme montre «une sévérité d’optimisme», nous informe Sartre. Ses informations optimistes indiquent que «l’avenir de l’homme est placé en lui-même».

Astucedecompta |
Kerr64harrell |
Conwayconway1 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le petit Saint-Pierrois
| Coronalocura
| Les guerrier(e)s de lumiere